22 février 2012

Pascal Laugier, le directeur.

pascal-laugier

Premiers pas

Dans les années 90, Pascal Laugier passe par une école de cinéma avant de se lancer dans la mise en scène de courts-métrages :

  • Tête de citrouille (1993).
  • 4ème sous-sol (2001).

Il est très vite repéré par Christophe Gans, ancien rédacteur du magazine Starfix devenu cinéaste, qui l'engage pour réaliser le making of de son film Le pacte des loups. Le succès du long-métrage permet à Laugier de se faire un nom, la qualité de son travail étant unanimement saluée.

Sa carrière

Pour Pascal Laugier, la suite logique est la réalisation d'un premier long-métrage. Il y parviendra en 2004 avec Saint-Ange, qui revisite le film de pensionnat avec Virginie Ledoyen et Lou Doillon : Adapté d'un fait divers des années 1950, le film sort donc avec en tête d'affiche, Virginie Ledoyen, en tant que servante devant nettoyer, seule, un orphelinat, et Lou Doillon, en pensionnaire dérangée mentalement. Le film connaît un certain succès d'estime et critique.

Les qualités techniques de Saint-Ange sont à nouveau unanimement saluées, ce qui n'est pas le cas d'un scénario jugé trop conventionnel. Hélas, Laugier n'aura guère l'occasion d'obtenir l'avis du public puisque la sortie du film est en partie sabordée par des producteurs invoquant le faible potentiel commercial de l'oeuvre.

Jusqu'en 2008, ses fans guettent le moindre signe de Laugier, jusqu'à ce qu'il débarque soudain avec son deuxième long-métrage. Avec Martyrs, Pascal Laugier livre un film si violent, si impressionnant, que sa sortie est elle aussi restreinte afin d'éviter un échec financier trop conséquent.

 Tourné au Canada durant deux mois, ce film marque un virage dans sa courte filmographie.

Interprété notamment par Mylène Jampanoï, le film débute avec fracas par de nombreuses scènes de tabassage en règle, avant d'évoluer vers un registre plus malsain autour de vieux fous souhaitant faire du corps humain un terrain d'expérimentation.

Son action

À présent, Laugier ambitionne de traverser l'Atlantique pour réaliser son troisième long-métrage. Il devrait mettre en scène The tall man, dans lequel une mère (incarnée par Jessica Biel) poursuivra l'entité surnaturelle qui a kidnappé son enfant.

Et puisque Jessica Biel parle français, Laugier pourra la diriger à la fois en français et en anglais pour donner plus de crédibilité à cette troisième réalisation.

 

Chronologie de sa filmographie

Longs métrages

  • 2004: Saint Ange
  • 2008: Martyrs
  • 20xx: The Tall Man

Courts métrages

  • 1993: Tête de citrouille
  • 2011: 4ème sous sol

Making of

  • 2001: Le Pacte des Loups, de Cristophe Gans.

Posté par furbimeilakla à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pascal Laugier, le directeur.

Nouveau commentaire